mass effect lost stories
mass effect lost stories
mass effect lost stories
Topsites

Mass Effect : Lost Stories RPG


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 ESPÈCE : Les Turiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
The Lost Storyteller
Compte Fondateur
Informations
Messages :
91
Date d'inscription :
27/10/2013
Double-comptes :
Aucun
Fichier personnel

Fichier personnel
Faction: Aucune
Métier: Favoriser le destin
Alignement: Neutre strict

MessageSujet: ESPÈCE : Les Turiens   Jeu 9 Jan - 16:31


Turiens


Caractéristiques

Gentilé : Turiens/Turiennes
Type : Espèce Intelligente humanoïde
Taille : Entre 1m75 et 2m10
Poids : Entre 80kg et 200kg

Gouvernement : Hiérarchie
Planète Mère : Palaven
Planète(s) colonisées principales : Palaven, Aephus, Altakiril, Baetika, Bostra, Carthaan, Chatti, Digeris, Edessan, Epyrus, Galatana, Gellix, Gothis, Invictus , Macedyn, Magna, Nimines, Parthia, Oma Ker, Quadim, Rocam, Syglar, Taetrus, Thracia, Tridend, Triginta Petra

Physique



Un Turien mesure environ 1,85m en moyenne ; a deux long doigts proportionnellement épais et un pouce opposable, chacun terminés par des petites serres ; des pieds à deux larges orteils également terminés par des serres bien que plus grosses que celles des doigts et une paire de mandibules au niveau de la bouche. La caractéristique la plus distinctive des Turiens est leur carapace métallique, fruit de l'évolution, qui permet aux Turiens d'être protégés des rayonnements intenses du soleil de Palaven. Les Turiens sont une race aviaire, ce qui les font ressembler à des oiseaux ou des rapaces humanoïdes. Toutefois, contrairement à la plupart des créatures aviaires terriennes, les Turiens sont vivipares et donnent naissance à des jeunes à l'instar des mammifères.

Les Turiens sont également reconnaissables par leurs voix, qui ont un effet flanger distinctif. L'aspect physique entre les mâles et les femelles ne diffèrent pas beaucoup, mais les Turiennes ont une armure plus fine et aucune crêtes sur la tête, tête qui est également plus fine. Elles ont également une poitrine développée à l'instar des Humaines ou des Asari, mais dans des proportions moins importantes. L'espérance de vie d'un Turien est légèrement supérieur à celui d'un Humain, soit environ 150 ans.

La plupart des turiens portent aussi des marques faciales qui rappellent à leurs interlocuteurs de quel monde ils viennent, un vestige de la guerre de l'unification. Généralement les turiens dépourvus de ces marques sont considérées comme indignes de confiance.

Mentalité



Les Turiens sont réputés pour leur sens aigu du service publique, il est en effet rare d'en trouver un qui met ses intérêts personnels en priorité sur ceux de la communauté. Tous les Turiens de 15 à 30 ans se doivent de servir la Hiérarchie dans une certaine mesure, que ce soit en temps que soldat, administrateur, ingénieur en construction ou encore comme agent d'entretien, la fonction important moins que l'action. Les Turiens ont un très fort penchant pour la fonction publique et le sacrifice de soi, ce qui a tendance à en faire de piètres hommes d'affaires, pour compenser cela, ils ont très tôt acceptés l'espèce marchande Volus en tant que vassale, offrant une protection militaire en échange de leur expertise financière et commerciale.

La société Turienne est très stricte, très organisée et l'espèce est réputée pour sa discipline stricte et pour son sérieux au travail. Les Turiens sont prêts à faire ce qui doit être fait et ils ont toujours suivit cette optique, qu'elle qu'en soit le prix. Ils ne sont pas facilement stimulés par la violence, mais quand le conflit est inévitable, ils le comprennent et entrent alors dans ce qu'ils appellent la "Guerre Totale". Ils ne croient pas aux escarmouches ou aux batailles à petites échelles, ils utilisent des flottes massives et importantes pour vaincre un adversaire si complètement, qu'ils éliminent tous risques d'avoir à le combattre à nouveau. Toutefois, ils n'exterminent pas leurs adversaires, mais réduisent à néant toutes ses forces militaires et l'ennemi n'a alors pas d'autres choix que d'accepter d'être intégrer au sein de la Hiérarchie Turienne.

Histoire


Les Turiens : que sont-ils devenus après la guerre totale contre les Moissonneurs qui ravagea la galaxie ?

La question est à la fois simple et compliquée...

Le Catalayseur activé, la Citadelle refermée et inaccessible, puis les Moissonneurs rendus inoffensifs donnèrent à cette victoire un goût amer du point de vue Turien. Bien que leurs hautes instances furent averties, grâce au dialogue entamé par l'Amiral Hackett de l'Alliance Interstellaire Humaine, que les Moissonneurs étaient maintenant acteurs de la reconstruction, les Turiens avaient du mal à le digérer. C'était davantage une question d'éthique que de pratique. Ils avaient été bafoués, humiliés, leurs tactiques ayant été démantelées, écrasées par cet ennemi inconnu qui, vaincu par une obscure magie, venait maintenant reconstruire leurs maisons il y a quelques semaines détruites par leurs rayons pourpres mortels. Ne sachant combien de temps allait durer cette supercherie la population survivante, devenue vainqueur, écrirait l'histoire en disant qu'elle avait vaincu l'invincible, dompté l'indomptable, triomphé de la solution au chaos. Les Turiens ne connaissant ni le chaos ni l'appitoiement, ils apprirent, silencieusement, à vivre avec leurs nouveaux venus des Abîmes...

"Le Primarque Victus, en sacrifiant son fils, donna à la Hiérarchie un nouveau martyr. Le nouveau défi de la Hiérarchie Turienne sera de s'ouvrir à cette nouvelle Galaxie renaissant des cendres de la guerre à laquelle nous venons de donner une fin."
Amiral Steven Hackett. 2187

Les Turiens, bien que la troisième race la plus durement touchée en termes généraux, s'en sortent principalement les mieux dans ce temps d'après-guerre : ayant le Protectorat Vol toujours sous le coude, ils avaient le contrôle sur le robinet à crédits de la galaxie ainsi que sur le pouvoir de renaissance des nations. Officiellement, bien sûr, les Volus restaient maîtres de leur pouvoir et négociaient chaque crédit prêté à des particuliers, entreprises ou gouvernements. Généreux, les Volus permirent des investissements sur le temps colossaux dans toute la Galaxie, sous l'oeil inquisiteur et protecteur des Turiens qui ne voulaient surtout pas perdre leur bébé. Ce n'est pas pour du beurre qu'à la fin de la guerre, les actes de piraterie s'étaient intensifiés contre tout ce qui était Volus et qui touchait à une source d'argent. Les escorteurs Turiens renforcèrent la cohésion du Protectorat sans aucun problème. Après avoir renforcé les lignes commerciales temporaires en attendant la reconstruction des Relais Cosmodésiques, ils se concentrèrent sur l'étendue de leurs propres ressources. Brillant empire autrefois, pouvaient-ils encore se considérer autonomes ?

Ils avaient perdu nombre de citoyens. Nombres de dépôts, de stocks, de vaisseaux, de producteurs et de zones de production. S'établissant sur leurs anciennes cartes et données, ils dépêchèrent par colonie ou zone industrielle sans réponse un cargo avec les ressources de départ pour rebâtir et réexploiter - grâce à l'aide Volus, évidemment -. Les Turiens essayaient par tous les moyens possibles de cacher ou de camoufler cette insolente aide qui en aurait fait pâlir les Butariens solitaires, ou les autres races quasi annihilées. Les Moissonneurs se concentraient sur les installations vitales et capitales galactiques puis des grandes puissances de la Voie Lactée. Ils n'avaient que faire de colonies de production ou de minerais en attente d'être récupérés. C'est là que le fond d'investissement Volus agissait.

"Apprendre à vivre avec des machines intelligentes bioméchaniques des temps immémoriaux est à la fois une insolence à l'ordre des choses et une bénédiction : La Hiérarchie Turienne ne cherchera pas à trouver sa place dans cette Galaxie aux nouvelles variables, elle y créera sa propre place et sa propre apogée. Dans l'amitié et la fraternité créée avec nos nouveaux alliés, bien entendu. Je tâcherais juste, collègues Conseillers, de ne pas oublier que certains des dangers qui nous guettaient autrefois n'ont pas disparus, eux. "
Primarque Victus, 2188

En parallèle de cette première vague de réindustrialisation et de recapitalisation des pouvoirs économiques et de production Turienne, la politique était boostée par ce nouvel arrivant sur les devants de la scène Turienne : Garrus Vakarian, propulsé au rang d'héros Turien grâce à ses parfois discrètes actions dans le commando du Commandant Shepard, conclue des accords en premier lieu avec l'Alliance Interstellaire au nom de la Hiérarchie. Renforçant leur lien par des accords de coopération économique, commerciaux et pour finir militaire, la surprise fut surtout pour leur nouveau lien avec... Urdnot Wrex, véritable initiateur d'un renouveau pour l'espèce Krogane. Bien que ces associations là ne soit pas communes par leur force, la Hiérarchie Turienne se retrouve dorénavant bien plus ancrée d'amitié avec deux ennemis historiques.

"Nous avons trois nouveaux et améliorés modèles en fabrication ainsi que deux autres modèles en étude. Le Normandy est une très belle bête née d'un amour sauvage entre deux espèces qui ont failli partir en guerre ouverte. La Galaxie est bien faite, non ? J'espère juste que nous n'en terminerons pas là. Nous avons encore sûrement encore mieux à partager et à accomplir avec nos deux espèces. Parcontre, vous ne nous en voudrez pas si deux ou trois de ces modèles-là auront un équipage Turien ?"
Garrus Vakarian, à l'Amiral Steven Hackett

S'il se forma une véritable alliance extra-conciliaire entre la Hiérarchie Turienne et l'Alliance Interstellaire Humaine, le dialogue Turio-Krogan n'en est encore qu'à ses balbutiements. La guerre et le sang rapproche mais il en faudra davantage pour réconcilier ces deux espèces. C'est sur cette base qu'Urdnot Wrex et Garrus Vakarian, tout deux issus du commando Shepard, commenceront par mettre en place des sessions d'entraînements militaires communs. Notamment pour les forces spéciales Turiennes telles que la Garde Noire ou bien les Turiens décorés N7 par l'Alliance Interstellaire. Un peu plus tard, par l'intermédiaire de Urdnot Bakara, Wrex participera à des sommets aux côtés des Turiens afin de commencer à créer une sphère de confiance. Les Turiens surprirent l'opinion deux ou trois fois en se rangeant du côté Krogan, notamment en ce qui concerne le développement spatial.

Bien que de manière générale en retrait des affaires importantes du moment d'après-guerre, les Turiens avaient le regard tourné ailleurs pendant que le Conseil s'occupait de réorganiser ses ressources. Les Turiens pensent déjà aux prochaînes menaces, aux futurs perturbateurs. Et des menaces majeures, apparues pour la plupart après la guerre, il y en a en nombre dans les Systèmes Terminus. Les autorités Turiennes prévoient déjà un endiguement futur des frontières par l'occupation stratégique, militaire ou économique, de certaines zones près des Terminus. Pour la race Turienne, car les niveaux de Citoyenneté s'acquièrent aussi par le service militaire, la galaxie est en guerre froide. Bien que ne pouvant négocier des dizaines de plans de colonisation, la Hiérarchie Turienne devra ruser. La Travée de l'Attique est un terrain de jeu intéressant, et ils cumulent silencieusement, sous cape, les atouts qui leur permettront peut-être, à terme, de dissuader les Terminus en puissance.

"Vakarian, nous ne voulons pas d'une nouvelle guerre, rassurez-vous. Le but là est l'endiguement, pas la provocation. Je veux éviter qu'ils ne commencent à imaginer le Conseil comme faible, bien qu'économiquement ce soit le cas. Je veux seulement savoir si je pourrais compter sur vous lorsque le moment opportun arrivera."
Primarque Victus à Garrus Vakarian, 2192

Les Turiens sont donc en pleine reprise en main de leurs anciennes, ou discrètement nouvelles, colonies, et ce sans soucis majeur. Mais, fait intéressant, les Turiens ont créé une instance nommée Conglomérat des Colonies, afin de rassembler leurs colonies trop éloignées du pouvoir central pour pouvoir déléguer un peu plus d'autonomie dans la gestion de l'exploitation ou du personnel. Il se trouve même, souvent par soucis de proximité avec les Terminus, que cette instance soit dotée d'un pouvoir militaire peu commun pour une instance gouvernementale de gestion des ressources décentralisée.
La race Turienne a d'ailleurs à se sujet émit la possibilité de revoir le traité de Farixen, bridant la construction des nefs spatiaux par catégorie de taille à cause de la précédente guerre, afin de prévoir les victimes. Le Conseil a en premier lieu laissé entendre qu'il ne changerait pas, mais l'Alliance Interstellaire, désormais proche ami des Turiens, en a aussi fait la suggestion en y montrant un certain intérêt.

Chronologie


  • De -500 à -300 Début de la guerre d’unification des Turiens.

  • 700 : Début de la Rébellion Krogan. 1er contact entre les Turiens et les Krogans, qui les attaquent immédiatement. Déclaration de guerre entre les Turiens et les Krogans. Alliance entre les Turiens et le Conseil de la citadelle pour répondre aux attaques krogannes. Dévastation de nombreuses colonies turiennes par les Krogans, via des armes de destruction massive. Utilisation par les Turiens du Génophage (arme biologique développée par les Galariens).

  • De 700 à 800 : Accord commerciaux traités entre la Hiérarchie turienne et les Volus.

  • 2157 : Premier contact entre Humains et Turien : début de la guerre du Premier contact. Occupation et libération de la colonie humaine de Shanxi.

  • 2186 : Palaven est attaqué par les Moissonneurs. Les Turiens s'allient avec les Krogans pour défendre leur monde natal, ils mènent conjointement de nombreuses opérations qui rencontrent un succès mitigé mais bénéfique pour le moral des troupes.
    Le général Victus devient Primarque et mène ses forces à la guerre pour la Terre.

  • 2188-2192 : La Hiérarchie se rapproche de l'Empire Krogan et mène de plus en plus de projets en commun, il se rapproche aussi de l'Alliance sous la demande de Garrus Vakarian. La Hiérarchie renforce sa position dans la Travée de l'Attique sous la pression des seigneurs de Guerre des Systèmes Terminus.

    Planètes


    Nom de la planète : Palaven
    Capitale planétaire : Cipritine
    Radius : 8,990 km
    Population : 6,1 milliards pré guerre

    « Planète natale des Turiens, Palaven est l'incarnation de l'idéal de ce peuple tourné vers l'art de la guerre. Le monde est appelé par certains la forteresse, par d'autre le trou noir de la culture, mais les Turiens eux la voient comme le symbole de leur volonté, un bastion inexpugnable qui résistera à toutes les guerres et à tous les âges. Palaven est aussi désormais le symbole du sacrifice contre les Moissonneurs, l'histoire d'un monde qui n'abandonna jamais ni ne céda.»



    Autre(s) planète(s) : Aephus, Altakiril, Baetika, Bostra, Carthaan, Chatti, Digeris, Edessan, Epyrus, Galatana, Gellix, Gothis, Invictus , Macedyn, Magna, Nimines, Parthia, Oma Ker, Quadim, Rocam, Syglar, Taetrus, Thracia, Tridend, Triginta Petra.

    Grades


    Les Turiens possèdent une Hiérarchie militaire qui est composée de 27 grades dits "civils". Les grades militaires sont cependant semblables aux grades de l'Alliance Interstellaire.

    Toutefois, les Turiens sont dirigés par trois Primarques (le plus important est sur Palaven [Victus actuellement] et deux autres sur les deux plus grandes colonies) et leur armée par des Généraux et non des Amiraux.

    Pour toute question vis-à-vis des grades et postes turiens, rendez-vous ici ou dans la Section Invité si vous n'êtes pas encore inscrits.


  • Revenir en haut Aller en bas
    http://me-loststories.forumactif.com
     

    ESPÈCE : Les Turiens

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

     Sujets similaires

    -
    » Turiens
    » Description des races
    » Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????
    » [Validée]"Gyoukuji Tsukyo" Hime Kazuki.
    » La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Mass Effect : Lost Stories RPG :: Codex :: Les Espèces-