mass effect lost stories
mass effect lost stories
mass effect lost stories
Topsites

Mass Effect : Lost Stories RPG


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 CODEX : Les SPECTRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
The Lost Storyteller
Compte Fondateur
Informations
Messages :
91
Date d'inscription :
27/10/2013
Double-comptes :
Aucun
Fichier personnel

Fichier personnel
Faction: Aucune
Métier: Favoriser le destin
Alignement: Neutre strict

MessageSujet: CODEX : Les SPECTRE   Dim 23 Fév - 16:37


Agents S.P.E.C.T.R.E


Introduction


Le Conseil se veut d'instaurer et de maintenir la paix galactique. Si les Asaris privilégient plutôt la diplomatie, le Conseil sait qu'il est parfois plus efficace et judicieux d'agir, parfois y compris en dehors des lois. C'est dans ce but que fut créé l'Agence du Ministère des Affaires Spéciales Tactiques (Spe(cial)T(actical)Re(con) : les agents S.P.E.C.T.R.E.

Cette création reprend le modèle du Groupement Spécial d'Intervention galarien. Tout comme le GSI, les S.P.E.C.T.R.E agissent en dehors de la légalité. La différence est l'appui qui est fourni aux S.P.E.C.T.R.E, au point qu'il est de notoriété publique que ces agents sont au dessus des lois et qu'ils n'ont pas de restriction dans leur mission. Le mot clef : réussite. Peu importe comment, avec qui et quand, tant que l'efficacité est au résultat, le Conseil détourne les yeux. C'est généralement la raison de l'animosité des officiers du SSC, qui pour la plupart jugent que personne ne devrait être au dessus des lois.

Le Conseil peut toutefois révoquer le statut d'agent si un des agents devient un traître puisque ces agents ont de grands moyens d'actions. Ce fut par exemple le cas de Saren Artérius. Si les cas de trahison sont - très - rares, il n'est pas rare en revanche qu'un agent soit envoyé pour éliminer un autre agent renégat.

Le Conseil ne prit pas de mesures urgentes après le cas de Saren, bien que redoublant de prudence. Toutefois, après la guerre contre les Moissonneurs, il était essentiel d'encadrer un minimum les S.P.E.C.T.R.E. Il fallait trouver un rôle qui n'incomberait pas aux Conseillers, qui préféraient éviter d'en savoir trop parfois.

Ce fut ainsi que le poste de Superviseur des agents S.P.E.C.T.R.E fut créé. Ce n'était pas un hasard si celui qui fut nommé était un ancien agent nouvellement à la retraite : il était l'instigateur de cette idée.

Ressources


Les agents S.P.E.C.T.R.E ont un droit d'accès partout où l'autorité du Conseil existe, et parfois même au delà : il n'est pas impossible, bien que rare, que des agents doivent frôler les Terminus, si ce n'est y entrer, pour accomplir une mission.

Les agents possèdent un terminal de fournitures, un terminal holographique et un terminal de messagerie.

Le terminal de fourniture contient du matériel parmi le nec le plus ultra de ce qui existe actuellement, mais l'obtention d'un tel matériel n'est pas gratuit, surtout après la guerre, et les agents doivent ainsi « rembourser » une partie du prix qu'il a coûté au Conseil. Cet arsenal à disposition est régulièrement renfloué par les derniers prototypes en date, permettant à la fois de tester leur efficacité et d'avoir une supériorité sur l'ennemi.

Le terminal holographique peut être relié à n'importe quel terminal ou Omni-Tech compatible et la liaison est toujours crypté par un protocole à double cryptage. Seul l'appareil ciblé peut recevoir et décoder, même s'il s'agit d'un simple Omni-Tech.

Le terminal de messagerie contient des messages émanant généralement de l'administration, pour des requêtes pouvant être approuvées ou accélérées par l'autorité conférée à ces agents.  

Les dépenses peuvent être fournies par le Conseil, mais pas en intégralité ni pour tout. Si le Conseil - via le Superviseur - estime que la dépense est superflue, elle sera a la charge de l'agent. Le vaisseau est, en revanche, à trouver par soi-même, hormis les cas exceptionnels des nouvelles frégates de classe Normandy améliorées, qui furent spécialement conçues pour les SPECTRE par le Conseil.

Devenir un agent S.P.E.C.T.R.E


En considération de leur statut exceptionnel, les S.P.E.C.T.R.E ne sont pas entraînés mais choisis. Ils sont l'incarnation de la détermination, de l'autonomie et du courage.
Pour l'espèce turienne, il est possible qu'à un moment, on leur propose d'intégrer cette garde d'élite, mais ils sont libres de refuser.

Pour les quatre espèces possibles, chaque candidat fait l'objet d'une observation sur le terrain avant d'être finalement intégré ou non. Cette observation est réalisée par un S.P.E.C.T.R.E aguerri à qui il revient la tâche de former pendant quelques temps le nouveau venu.

Après la guerre, les SPECTRE se montrèrent plus enclin à travailler en duo ou trio. Des sessions destinées à améliorer le travail en équipe ont lieu régulièrement, organisées par trois des plus aguerris, dont le Superviseur.

(NB : Il est possible, dans l'histoire de son personnage, d'être SPECTRE avant 2193. Cela implique une rigueur dans la cohérence. N'est pas SPECTRE qui veut.)

Superviseur des agents


Après la trahison de Saren Artérius, l'un des meilleurs agents du Conseil, qui avait faillit causer l'extermination des espèces vivantes actuelles, le Conseil redoubla de vigilance, mais sans prendre de mesures drastiques. Ce n'est qu'après la guerre, lors de la reformation du Conseil par les quatre conseillers permanents que la décision de mieux encadrer les agents fut prise.

L'idée d'un Superviseur fut proposé par le plus aguerris des agents du moment, qui se proposa aussi pour le poste.
Ce rôle consiste d'abord à opérer une surveillance sur les agents en service, pour pouvoir anticiper les risques de trahison ou d'écart. Bien qu'exceptionnellement rare, le superviseur peut se déplacer sur le terrain, ce qu'il ne fait que lorsque la situation est particulièrement urgente et / ou délicate. Il est aussi chargé de transmettre certaines missions à certains agents en particulier, permettant ainsi au Conseil d'être libéré de cette tâche.

C'est aussi à lui qu'il incombe de s'occuper des tâches administratives telles que tenir à jour le registre du statut des agents.

En 2193, ce rôle revient à Nalaria Salvotia, asari âgée de 785 ans.

Histoires / faits divers


Parmi les agents les plus connu, on retrouve chez les turiens Saren Artérius et Nihlus Kryik, chez les galariens Jondum Bau - qui n'a pas de notoriété publique, chez les asaris Tela Vasir (tuée par Shepard) et parmi les humains, Shepard et Ashley Williams.


Revenir en haut Aller en bas
http://me-loststories.forumactif.com
 

CODEX : Les SPECTRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [VENTE] Divers : Codex , Rackham , GW , JDR ...
» The flying orks > un codex pour une liste d'ork volants
» Codex Apocalypse
» Le futur prochain codex orks
» Nouveau codex

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mass Effect : Lost Stories RPG :: Codex-